Irlande,  Road-Trip,  Voyages

Sur la route de Killarney à Baltimore

Après notre grosse et maussade journée d’hier sur le Ring of Kerry, nous partons de Killarney à 9h tapantes, après un petit déjeuner copieux, bien chargé en scones et en soda bread.

Killarney National Park

Nous empruntons la route et entrons vite dans le Killarney National Park, un immense parc de 10 000 hectares, avec des sommets montagneux, des lacs, des plaines avec une riche faune et flore. Énormément de chemins de randonnées existent dans le parc, il vous suffit de vous garer dans les nombreux parkings bordant la route principale qui traverse le parc. De quoi vous occuper un bon moment.
A quelques kilomètres de l’entrée Nord du parc se trouve une cascade nommé Waterfall Torc, chute d’eau haute de 18m , très facilement accessible et très photogénique 🙂 Nous faisons notre premier stop de la journée.

Cascade que vous verrez après une courte balade de 10mn au départ du parking (gratuit) et après avoir traversé cette jolie forêt. Nous reprenons la voiture pour aller admirer une merveille de ce parc, c’est ce que l’on a préféré dans ce parc, la Ladies View, la vue des Dames.

Ladies View

C’est un point de vue exceptionnel sur le parc à tel point qu’en 1861, lors de la visite de la Reine Victoria en Irlande, elle fut tellement impressionnée par la vue, qu’elle a permis à ses dames de compagnies de descendre l’admirer ! Chose exceptionnelle pour l’époque, à la hauteur de l’endroit.
Coup de cœur !
Depuis ce point de vue, vous aurez un réel aperçu de ce que l’on peux voir dans ce parc. Petit parking et point de restauration. Attention, l’endroit est hyper touristique et il peux y être difficile de se garer alors allez-y le matin tôt. Et surtout, allez jusqu’au rocher qui domine, une petit ambiance « Roi Lion » vous y attend.

Nous reprenons la route et quittons le parc, si nous avions eu un programme plus léger, nous y serions rester pour marcher un peu plus mais il faut faire des choix…Direction Molls Gap puis Kenmare sur une petit route charmante où nous croisons de constructions au bord de la route pour les Leprechaun, les fameux petits lutins tout droit sorti du folkore irlandais.

Healy Pass

A Kenmare, nous attaquons la péninsule de Beara, par les petites routes montagneuses, hyper étroite, pleines de lacets, et encore une fois très photogénique ! Avec une vue encore une fois à couper le souffle qui attire les artistes peintres et on les comprends.

Nous arrivons à Healy Pass où nous quittons le comté du Kerry et entrons dans le comté de Cork. Nous vous conseillons de vous y arrêter quelques minutes pour admirer la vue ces routes en lacets. Point de parking mais vous pouvez vous arrêter sans souci au bord de la route et même grimper les rochers alentours pour avoir la meilleure vue.

Nous descendons ces impressionnants lacets et prenons la direction du bout du bout de la péninsule pour y voir un phare du bout-du-monde (enfin un) : Sheep’s Head

Sheep’s Head

Dans un épais brouillard (on a même cru se perdre plusieurs fois), nous atteignons le bout de la péninsule, après une LONGUE route où nous croisons absolument personne, mis à part quelques moutons. Dans ces cas là, on se dit toujours « bon bah, au moins, on sera seul au bout de cette péninsule ».
Bah non, il y a quelques voitures de garer et même quelques maisons, mais comment font ces personne pour vivre ici, loin de tout ?

Le brouillard est toujours présent, on hésite vraiment à quitter la voiture pour aller jusqu’au phare. Mais on n’a quand même pas fait tout ce chemin pour faire demi-tour, alors on se lance dans la petite balade de 2km pour atteindre le fameux phare…, ainsi qu’une vue impressionnante sur la mer et les falaises.
Le chemin est très étroit, mais pas de difficulté (juste ce fichu brouillard qui ne veut pas se lever… on finira par passer sous les nuages en descendant au phare).

Nous quittons la péninsule de Beara pour se diriger vers Mizen Head.
Sur la route, nous croisons la plage de Barley Cove, immense plage en arc de cercle. C’est magnifique, … et on est seuls au monde! Même si, on est d’accord, ça manque un peu de soleil !
Il y a une passerelle flottante à traverser, on était deux enfants à sauter dessus !

Mizen Head

Et nous arrivons au clou de la journée, Mizen Head, un gouffre dans lequel s’engage la mer assez déchaînée et un pont qui le surplombe.
Au départ, vous y trouverez un centre d’accueil avec l’historique du site et du phrase qui se trouve en mer.
Comptez 15€ l’entrée et quelques efforts, mais cela les vaut largement compte tenu du site impressionnant.

Avant, c’était une station météo, et on peut même visiter les bâtiments dans lesquels vivaient et travaillaient à la fois les gardiens de phare et les météorologues.

Une exposition explique également la création du « Fastnet Rock », un phare installé en pleine mer sur un îlot rocheux et on peut l’observer au large par temps clair.
Attention tout de même, il y a énormément d’escaliers sur ce site.

Ce gouffre est enjambé par un pont vertigineux, sur lequel nous ne faisons pas les fiers!

Le brouillard revient, on quitte Mizen Head, pour rejoindre Baltimore et notre chambre de la soirée.

Baltimore

Baltimore est un joli petit village de pêcheurs, et quelques restos sur le port, bien aménagés, avec de jolies terrasses (même s’il fait un peu frais pour en profiter !). Un château juste à côté également avec une expo de pirates, on a préféré faire l’impasse.


Nous testons les pizzas à l’irlandaise à La Jolie Brise, pas si mauvaise qu’attendues, avant de retourner à notre hébergement de la nuit, le Channel View Bed à l’entrée du village. B&B efficace avec un accueil agréable, ça fait le job pour environ 80€.

Fin de cette grande journée dans des coins pas forcément très touristique mais tout aussi beau. Demain dernier jour de notre road-trip irlandaise en direction de Cork.

Nos bonnes adresses :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *